NewDignityParty.org

Avertissement: C'est une traduction automatique de l'anglais par Babelfish. Il peut y avoir des inexactitudes.

À: table des matières

 

Forum de candidat commandités par le comité d'initiative de droits de propriété de Metro

 

Chapitre deux

Le cours que nous avons adopté était pour que le groupe de droits de propriété consacre la plupart de ses réunions en 2009 à donner à des candidats pour le bureau de ville une plate-forme à voir et être entendue sur notre exposition de la télévision via câble qui est aérée par semaine à Minneapolis. Tous les candidats qui ont classé pour le bureau de ville auraient accès à cette exposition. J'ai commencé à effectuer des enquêtes.

La réunion a le 17 juin comporté un haut-parleur conservateur, le coutre de Tom, qui a représenté le « changement de l'Amérique ». J'ai également invité Dave Bicking, un candidat de Parti Vert pour le conseil municipal dans la 9ème salle. Il a possédé et a actionné un magasin d'automatique-réparation à Minneapolis du sud. Malheureusement, le coutre et l'I, comme modérateur, sont devenus impliqués dans un argument idéologique pendant sa présentation d'une demi-heure. Le coutre ne prendrait pas un autre segment. Cela a laissé les deux segments restants à Bicking. C'était plus généreux vers des candidats que nous avions prévu d'être mais nous avons eu une bonne discussion. Nous avons voulu avoir un certain nombre de candidats pour le même bureau sur l'exposition en même temps de sorte qu'une « discussion » appropriée pourrait avoir lieu.

Juillet

Avec cela à l'esprit, j'ai appelé certains des bureaux du membre du Conseil appuyé de ville pour essayer d'aligner des engagements pour assister à notre réunion. La bavure Johnson, Don Samuels, et Gary Schiff étaient les personnes que j'ai appelées. Johnson, président du Conseil, accepte aisément de discuter ses adversaires. Les aides à Samuels et à Schiff ont dit qu'ils m'arriveraient en arrière mais n'ont jamais fait. J'ai également invité maire Rybak à discuter ses adversaires lors de notre réunion. Le message reçu de son aide le 9 juin était que « ce nous sommes au regret de vous informer mais nous ne sommes pas intéressés à participer actuellement. Si vous avez n'importe quelles questions au sujet de sa position sur des questions faites-le moi savoir. » Un peu a ennuyé, j'ai mis le feu outre d'une lettre au maire demandant s'il était derrière la poursuite agressive de la ville des fines et des honoraires. Cette lettre n'a reçu aucune réponse. La tension avec Rybak commençait à construire.

Le 6 juillet, j'ai envoyé un email aux membres de MPRAC annonçant, entre autres, que la bavure Johnson discuterait deux de ses adversaires, Parker de troy et Marcus Harcus, lors de notre réunion le mercredi 15 juillet. J'ai également invité les membres du groupe à envisager de courir pour le bureau eux-mêmes. Le 14 juillet - le jour avant notre réunion prévue - j'ai reçu un message sur mon répondeur téléphonique du responsable de campagne de Johnson de bavure m'accusant d'écarter le mot que Johnson assisterait à notre réunion quand je n'avais jamais entré en contact avec sa campagne. C'était vrai ; J'avais parlé avec Johnson elle-même. J'ai envoyé à la hâte des messages à d'autres candidats les invitant pour venir à notre réunion et pour avoir le temps d'air libre. Le matin du 15ème, j'ai atteint Johnson par téléphone. Elle a dit qu'elle n'avait pas été certaine la date. Quoi qu'il arrive, elle a maintenant fait prévoir trois autres réunions à ce moment-là.

La réunion de juillet de MPRAC était la première de nos séries de forum de candidat. Kris Broberg, un candidat pour le 13ème conseil municipal de salle qui a été approuvé par la partie de l'indépendance, a parlé pour la première demi-heure. Il était un fonctionnement conservateur fiscal dans une salle relativement conservatrice. La demi-heure suivante a été prise par Marcus Harcus, un des deux candidats qui a été censé avoir discuté la bavure Johnson. Son entretien est concerné matières de profilage et autres raciales une préoccupation des résidants du nord de Minneapolis. La dernière demi-heure nous nous sommes dédoublés entre deux candidats. Vingt minutes sont allées au Kenya McKnight, un candidat pour le conseil municipal dans la 5ème salle fonctionnant contre Don appuyé Samuels, et dix minutes allant à DeWayne Townsend, un candidat pour le panneau de l'évaluation et de l'imposition.

L'ordre du jour impromptu avait fonctionné bien pour cette réunion mais nous avons eu besoin d'une approche plus organisée. Le 28 juillet, j'ai envoyé des messages électroniques à soixante-dix candidats pour des bureaux de ville - maire, conseil municipal, panneau de parc dans son ensemble, et panneau de l'évaluation et de l'imposition - les taches de offre sur notre programme télévisé aux candidats intéressés. J'ai reconnu le fait que les deux Co-présidents étaient eux-mêmes des candidats pour le bureau de ville, mettant en gage pour mener la réunion assez.

Aucun des membres du Conseil appuyés de ville n'a répondu. La campagne de Rybak de nouveau envoyée les regrets du maire. Un membre du conseil de parc m'a informé que que notre réunion s'est tenue en même temps que la réunion régulière ainsi nous du conseil de parc distinguerait effectivement contre des titulaires. Un candidat pour le panneau de l'évaluation et de l'imposition a douté de que les modérateurs seraient justes. Mais nous avons reçu des acceptations d'une douzaine d'autres candidats. La tâche était maintenant de les arranger dans les groupes signicatifs et de programmer leurs périodes. Si tout va bien, nous aurions quelques véritables discussions.

Août

Normalement le comité d'initiative de droits de propriété de métro se réunit au bâtiment de parc de Martin Luther King à Minneapolis du sud le troisième mercredi de chaque mois. En août, cependant, le système de parc de Minneapolis ferme ses bâtiments pendant quelques semaines. Nous avons dû trouver un autre endroit pour la réunion de ce mois. Heureusement, un ancien membre du groupe, Jim McCauley, offert nous l'utilisation d'un lieu de réunion à Walsh Title Company dans Edina pour la réunion d'août. Cependant hors de notre secteur, elle était facilement accessible de la route 100. ---- Nous avons programmé trois ensembles de discussions pour la réunion tenue le 19 août : Salle 7 et candidats de conseil municipal de la salle 5 et les candidats pour le maire. Dans la salle 7, Michael Katch était le seul candidat qui avait répondu à notre enquête ainsi nous l'avons laissé avoir la première demi-heure. Katch a semblé avoir une bonne chance de renverser le membre du Conseil appuyé, l'bon homme de Lisa, dont l'interférence dans des projets de développement avait provoqué un procès important ayant potentiellement comme conséquence les dizaines de millions de dollars de responsabilité pour la ville. Katch était un commerçant professionnel de devise qui a su quelque chose au sujet des finances de ville.

Nous avons compté avoir quatre candidats de la salle 5 (mes propres) lors de la réunion mais deux d'entre eux, Natalie Johnson Lee et le Kenya McKnight, ne se sont pas occupés en raison d'un événement de concurrence dans la salle. (J'avais promis à McKnight une chance de faire un bref aspect sur l'appareil-photo depuis qu'elle avait eu vingt minutes de temps d'air lors de la réunion précédente.) Le seul présent de candidat quand le deuxième segment a commencé était Lennie Chism. Plus tard, un autre candidat, Roger Smithrud, marché dedans et a été promptement inclus dans la discussion. Le titulaire de la salle 5, Don Samuels, n'avait pas répondu à notre enquête.

Chism était un homme d'affaires afro-américain qui avait récemment acheté un bâtiment commercial au coin de Sheridan et d'avenues de Plymouth. Il avait par le passé logé Food Market d'oncle Bill. La ville avait condamné le bâtiment et Don Samuels a été déterminé pour l'avoir démoli. Chism, qui avait été l'éditeur d'un annuaire commercial noir, a voulu convertir le bâtiment en café avec des tables d'extérieur semblables à ce qui existe dans de la ville haute. Il a pensé que Minneapolis du nord devrait avoir quelques établissements potables ou dinants, aussi, pour la clientèle plus jeune classieuse.

Après la réunion, j'ai proposé dans une conversation avec Chism qu'il louent quelques tables et chaises pour placer sur le trottoir pour un un spécial ou l'événement de deux jours pour simuler le café. Ceci montrerait aux résidants du nord de Minneapolis comment l'emplacement pourrait être employé pour l'avantage et peut-être la pression exercée de voisinage sur la ville de permettre au bâtiment condamné de rester.

Le troisième segment de la réunion du 19 août était la discussion entre les candidats du maire. Le papa John Kolstad, qui a été approuvé par les parties de républicain et d'indépendance, avait accepté de s'occuper, aussi bien que les fleurs d'Al, qui était bien connu dans la ville, et le John Charles Wilson de la partie nationale d'Edgertonite (sa propre création). Dans l'intérêt de l'equitabilité, j'ai accepté de m'abstenir de la participation cependant aussi un candidat du maire. À la dernière minute Wilson ne pourrait pas faire la réunion de sorte que seulement Kolstad et fleurs aient été présents. Ensemble ils ont proposé que je participe également ; Jim Swartwood modérerait la discussion. Nous chaque avons fait des présentations énergiques critiquant le gouvernement municipal de Rybak et de Minneapolis mais étions collégiaux vers l'un l'autre. Cet ensemble la tonalité pour une attitude coopérative parmi les candidats du maire de non-Rybak qui sont venus pour être connus comme « insurrection ».

Les trois segments d'une demi-heure devaient être aérés sur la Manche 17 de la chaîne de télévision de Minneapolis (MTN) le vendredi successif, commençant à 7 P.M., et samedi, à 7 heures du matin. C'a semblé un gaspillage d'heure et d'effort de demander à des candidats d'assister à notre réunion s'ils apparaîtraient sur seulement une des programmes aérés. Nous avons donc coupé chaque short de segment par cinq minutes et avons permis des candidats décrits dans les autres segments pour se présenter et pour faire des déclarations dans les segments autres que leurs propres. Que la manière, les candidats assistant à chaque réunion pourrait apparaître dans chacun des trois segments, maximisant leur exposition de télévision.

Septembre

Il était de nouveau au parc de Martin Luther King pour la réunion de septembre, tenu le 16 septembre. Nous avons appareillé des candidats pour le 4ème conseil municipal de salle, le 10ème conseil municipal de salle, le 11ème conseil municipal de salle, et le panneau de l'évaluation et l'imposition pour cette exposition. J'étais plein d'espoir que la bavure Johnson, président du Conseil qui a représenté la 4ème salle, assisterait à notre événement. Quand elle avait décommandé en juillet, Johnson m'avait demandé de l'appeler encore au sujet de participer à un futur mois. J'ai appelé son bureau mais n'ai jamais reçu une réponse.

J'ai dû informer les autres candidats que Johnson encore ne participerait pas. Cela a incité un email de candidat Parker de troy m'informant que « avec tout le respect dû » il, aussi, ne participerait pas si nous ne pourrions pas fixer Johnson ; le mot « discussion » était fallacieux dans cette situation. Marcus Harcus, aussi de la 4ème salle, était déjà apparu en juillet. À la fin le candidat qui a participé à la réunion de septembre de cette salle était Grant Cermak, qui n'avait pas précédemment étée sur notre écran de radar.

Nous avons laissé Cermak avoir la première demi-heure. Il, un candidat blanc, a amené un jeune homme de couleur, Ricky Jones, en tant que son invité. Jones a eu tout à fait une histoire à le dire. Il était un photographe freelance qui s'est spécialisé en couvrant la vie de nuit du centre dans la zone d'entrepôt. Il a raconté être harcelé à plusieurs reprises par la police de Minneapolis - faisant confisquer son film, sa voiture enfermée dans une boîte - dedans par des voitures de patrouille, etc. - au cours de son travail. Un procès contre la ville était en suspens. Cermak a expliqué que, si élu au conseil municipal, il essayerait de réparer le rapport entre la police de ville et les résidants de sa salle.

Dans la deuxième demi-heure, trois candidats pour le conseil municipal dans la 10ème salle ont fait des présentations. Le quatrième candidat, le mégohm Tuthill, qui a été approuvé par la partie de DFL, n'était pas présent. Les trois participants étaient : Kim Vlaisavljevich, un candidat indépendant ; Matt Dowgwillo, un DFLer, et Dan Alvin, approuvé par la partie de l'indépendance. Dowgwillo était un conseiller en informatique ; Vlaisavljevich, un conseiller financier ; et Alvin, un chef. Chacun des trois a souligné préserver de modèle » de la ville haute » de la vie, construisant sur quelle salle 10 déjà eue.

Dowgwillo a souhaité introduire les jeunes dans la politique. Vlaisavljevich, fille d'un maire d'Eveleth (manganèse) de la chaîne de fer, a souligné son expertise financière. Alvin a suggéré que la ville acceptent une offre des syndicats de public-employé pour traiter le déficit de pension. C'était la chose la plus étroite à une « discussion » cette nous a eu toute l'année.

Puisque les trois candidats de la salle 10 avaient dû partager une demi-heure, ils ont été invités en arrière pendant encore quinze minutes ou ainsi dans le dernier segment. Dowgwillo a eu le congé, mais l'Alvin et le Vlaisavljevich coincés autour pour la discussion additionnelle. Un candidat pour le panneau de l'évaluation et de l'imposition, martres de R. Michael, s'asseyait dans l'assistance. Bien que des candidats de PARI n'aient pas été programmés pour participer, il a accepté de monter à la table avant et de dire quelque chose au sujet de sa candidature, se reposant à côté du président Jim Swartwood qui était également un candidat de PARI.

Octobre

Puisque les segments attachés du ruban adhésif aéreraient le vendredi successif commençant dix jours après la réunion, la réunion le troisième mercredi d'octobre, 21 octobre, permis seulement un des segments (la première demi-heure) à l'air avant l'élection du 3 novembre. Seulement ce segment bénéficierait des candidats. Ceci que nous avons donné à Mike Tupper, un candidat pour le conseil municipal dans la 6ème salle qui avait ne pu pas assister à la réunion de septembre parce qu'une discussion de candidat commanditée par le voisinage de Whittier a été tenue en même temps. Tupper, approuvé par la partie de l'indépendance, était un plombier des syndicats, beau et terre-à-terre, dont les vues sur la politique de ville étaient semblables à ceux tenues par beaucoup de membres de groupe de droits de propriété. Il blessent vers le haut le collage autour pour la réunion entière quoique les deux derniers segments d'une demi-heure ne soient pas aérés par temps d'élection.

J'ai classé en tant que candidat pour le maire de Minneapolis le 20 juillet. Jim Swartwood classé en tant que candidat pour le panneau de l'évaluation et de l'imposition le jour suivant. Les réunions du comité d'initiative de droits de propriété de métro en août, septembre, et octobre ont donc eu lieu avec un conflit d'intérêt possible entre nous comme organise conjointement de l'exposition et comme candidats pour le bureau électif. Ceci n'a pas importé dans la plupart des cas parce que nos invités couraient pour le conseil municipal. Là où il a importé, nous avons essayé d'être ouverts au sujet de ceci. La seule situation inconfortable a surgi quand des martres de Michael, un candidat pour le panneau de l'évaluation et imposition, révélé lors de notre réunion de septembre quoique nous ayons annoncé que seulement les membres du Conseil de ville participeraient. Nous l'avons laissé parler. La gestion de réseau avec d'autres candidats politiques serait salutaire nous comme candidats et à notre groupe de droits de propriété.

Les réunions mensuelles de la métro Comité d'initiative de droits de propriété | gauche : Loretta, Jim avec Mike Tupper | centre : ensuite la réunion de MPRAC | droite : Bob Carney, Kim Vlaisavljevich sur l'élection nuit

À prochain chapitre

À: table des matières        À: page principale

Publications de Thistlerose COPYRIGHT 2009 - TOUS DROITS RÉSERVÉS
http://www.newdignityparty.com/mayor2009-2b.html